5 novembre 2015 - Jonas et le plafond du Musée
par Jean Claude Poinsignon, historien de l’art.
 
Dès l'inauguration du nouveau musée conçu par Paul Dusart, le peintre Lucien Jonas imagine
d'en décorer le plafond du hall d'entrée. Il lui faudra attendre 1922 pour réaliser ce rêve. La
Guerre est passée par là. Mais Valenciennes commence à renaître de ses cendres et la
tradition artistique, si forte en cette ville donne de vives raisons d'espérer une renaissance
proche. Jonas fait ainsi défiler, sous un ciel peuplé d'allégories du Temps, de la Vérité, de la
Gloire, mais aussi de Watteau, un cortège d'artistes, vivants et morts confondus, répartis en
quatre groupes, les peintres, les graveurs, les architectes, les sculpteurs. Cette étrange
procession dans laquelle Harpignies est porté sur un brancard, comme la Vierge du Saint-
Cordon, nous fait entrer dans le sanctuaire de l'Athènes du Nord.

jonasl_coupolemuseevalenciennes

 

 

Les conférences se dérouleront  à l’auditorium du musée des Beaux-Arts de Valenciennes le premier jeudi du mois  à 10h15 et 18h15 (sauf le 1er octobre à l’auditorium St Nicolas de 17 h à 19 h)