Valenciennes. Le musée des Beaux-Arts révèle ses petits secrets à travers une belle exposition

 



 

Une belle – et originale – exposition s’apprête à être inaugurée ce samedi 19 mars au musée des Beaux-Arts de Valenciennes. Après les « Rêveries italiennes » qui auront aussi marqué la réouverture du musée, place aux curiosités, ou plutôt à l’exposition « Curiosités partagés ! Petites histoires d’une collection » à travers une sélection des œuvres conservées dans les réserves de l’édifice. Des « curiosités » qui, pour la plupart, n’ont jusque là jamais été montrées au public.

Pour cette exposition, les six réserves du musée ont été passées au peigne fin. L’objectif ? Partir à la recherche de pièces qui – « faute de place, sommeillent paisiblement dans les réserves » – provenant des collections du musée qui ne cessent de s’agrandir depuis 1909. Notamment grâce à des donateurs, comme un ancien maire de Fresnes-sur-Escaut, ou encore la propre fille de Carpeaux. En somme, remonter à la surface des œuvres qui, parfois aussi, ne peuvent pas être exposées eu égard à leur état de conservation.

Lors de cette cette exposition – aussi conçue pour les enfants, par le musée et son conservateur Vincent Hadot – le visiteur pourra par exemple admirer le violon de Carpeaux, les souliers de la Clairon, la célèbre tragédienne originaire de Condé-sur-l’Escaut, ou encore ce jeu d’échecs chinois composé de figurines en ivoire (Photo). Céramiques, mobilier et objets d’art… Autant de petits secrets qui seront dévoilés par le musée des Beaux-Arts de Valenciennes jusqu’au 19 juin.