Lettre aux Amis du Musée : La Lorraine - 15 &16 Octobre 2016.       

 Située au bord de la Meurthe et à quelques kilomètres en amont de son point de confluence avec la Moselle, Nancy nous accueille pour la sortie d'automne, organisée comme à l'accoutumée par Monsieur Roger Messager, que nous remercions. Cette sortie fut proposée, imaginée, conçue et réalisée avec générosité par Monsieur Vincent Hadot, conservateur du Musée de Valenciennes, qui connaît sa région sur le bout des doigts et qui l'aime. Quelques nouveaux amis nous ont rejoints dans cette escapade que d'aucuns n'auraient manquée pour rien au monde ! 

La première journée sera riche en découvertes. A 10.30, nous sommes à Vic-sur-Seille, petite ville de 1300 h qui abrite un musée exceptionnel. N'est-ce pas le berceau de Georges de  La Tour? Son 'Saint-Jean-Baptiste dans le Désert', redécouvert par hasard lors d'une vente, fait la fierté du musée, enrichi par ailleurs de la donation des frères Thuilliez. Un petit crochet par la superbe maison de la Monnaie (Photo 1), et nous voici à table! nousnous régalons d'une succulente quiche lorraine, 'le plat français le plus connu au monde',selon M. Hadot qui ajoute qu'une quiche ne doit pas comporter de fromage et que le lard ne doit pas être découpé en dés.

Photo 1 - La Maison de la Monnaie (XV) à Vic-sur-Seille

 

Photo 1 - La Maison de la Monnaie (XV) à Vic-sur-Seille

 

         Nous voici maintenant à Marsal. L'enfant le plus célèbre du pays (!) nous fait d'abord visiter la Collégiale St-Léger puis nous parle de Vauban et de Louis XIV. Cette petite ville, qui ne compte aujourd'hui que 250 h, peut en effet s'enorgueillir d'un passé exceptionnel : le 2 Septembre 1663, le Roi s'empare de la place manu militari (Photo 2). M. Hadot nous amène ensuite au musée du Sel où le Président des Amis prendra la relève. Nous sommes en pays saulnois et, comme son nom l'indique, Marsal est bien connue pour son 'or blanc' dont la production commencée huit siècles av J.C. ne cessa qu'en 1699. Une visite passionnante, retraçant toute l'histoire de cette richesse de la nature!

 

Photo 2 - La Reddition de Marsal (Ch

 

Photo 2 - La Reddition de Marsal (Ch. Le Brun - Les Gobelins)

 

         Pour rejoindre Lunéville, nous traversons quelques villages : Moyenvic, Arracourt, Einville-au-Jard. M. Hadot nous dit quelques mots sur chacun d'eux. Et voici Lunéville et son Château prestigieux, un 'petit Versailles', oeuvre de G. Boffrand, élève de J. Hardouin-Mansart. Que de splendeurs dans ce château qui abrita le Duc de Lorraine Léopold I, le Duc François, père de Marie-Antoinette, et... le Roi Stanislas Leszczynski, qui le fit réaménager et y mourut en 1766.(Photo 3)

Photo 3 - Faïence de Lunéville

 

 Photo 3 - Faïence de Lunéville

 

         La soirée se passe de façon fort agréable dans un cadre prestigieux lui aussi, la Brasserie Excelsior, fleuron de l'Ecole de Nancy, où tout en appréciant les mets, nous assistons à un ballet incessant de serveurs.

        Deux musées et deux groupes en alternance pour cette journée du 16 Octobre. Le Musée des Beaux-Arts est sur la place Stanislas, que l'on doit traverser pour rejoindre le Musée Lorrain, qui célèbre cette année le 250ème anniversaire du rattachement de la Lorraine à la France.

         Quel émerveillement que cette Place, qui, apportant un démenti aux prévisions météorologiques, brille de tous ses ors sous un soleil radieux! L'architecture d'Emmanuel Héré, les grilles de Jean lamour et les fontaines de Barthélémy Guibal forcent l'admiration!

         Pour ceux qui vont au Musée Lorrain, il est fort agréable de se frayer un chemin à travers le Marché aux Puces pour rejoindre la porte de la Craffe, imposant vestige des fortifications médiévales (Photo 4). Le musée, quant à lui, s'ordonne autour de l'ancien Palais Ducal. A deux pas, l'Eglise des Cordeliers abrite les tombeaux des Ducs et recèle bien des merveilles (Photo 5).

 

Photo 4 - Nancy - porte de la Craffe

 

 Photo 4 - Nancy - porte de la Craffe

 

Photo 5 - Nancy - Eglise des Cordeliers - Maître-autel (XVI)

  

 Photo 5 - Nancy - Eglise des Cordeliers - Maître-autel (XVI)

 

         Fort agréable aussi sera la pause-déjeuner! Le 'Château de Vaux', savoureux crémant de Moselle, nous remettra d'une histoire de la Lorraine, très dense et racontée par le menu et avec grand enthousiasme par un guide chevronné. Il faut dire que c'est une histoire ô combien complexe et tumultueuse que celle des relations entre le Royaume de France et 'l'espace lorrain' de la fin du XV _ Charles le Téméraire trouve la mort en 1477 _ à 1766, date à laquelle meurt Stanislas Leszczynski, roi détroné et installé à titre viager.(Photo 6)

 

Photo 6 - La Nancéide - Pierre de Blarru (début XVI)

 

Photo 6 - La Nancéide - Pierre de Blarru (début XVI)

 

        Le Musée des Beaux-Arts est un lieu prestigieux pour des oeuvres qui ne le sont pas moins : Rubens, le Caravage, le Lorrain, F. Boucher, E. Delacroix, E. Friant s'y côtoient, pour ne citer que ceux-là. Un remarquable ensemble de verreries Daum complète une visite que nous aurions aimée plus longue mais... il faut repartir! Déjà...

 

        Deux jours ne sont certes pas suffisants mais, ravis de ce que nous avons vu, découvert, appris et apprécié, nous sommes prêts à revenir! Avec M. Hadot, bien sûr, dont la culture, l'enthousiasme et la gentillesse nous ont tous séduits! (Photo 7).

 

Remerciements

Photo 7 - Remerciements à M. HADOT

 

 

 Monique GRAVEROL