[PENDANT CE TEMPS, A SAINT-AMAND]
Deux oeuvres de nos collections sont exposées dans le cadre du volet amandinois de l'exposition "Par les villes et les champs" jusqu'au 31 décembre.
Il s'agit de la "Dentellière" réalisée en 1926 par Lucien Jonas pour un panneau du buffet de la gare de Valenciennes, et d'une "scène de jeux traditionnels" de Félix Del Marle.

L'exposition :
L’histoire économique et sociale retient des XIXe et XXe siècles régionaux la formidable révolution humaine et paysagère que constitue l’industrialisation. D’agricole et artisanale, notre région est devenue l’usine de la France. Cependant, s’ils n’ont pas oublié dans leurs œuvres cette dimension industrielle, les artistes comme Rémy Cogghe, Lucien Jonas ou Léopold Simons ont choisi de peindre de nombreuses scènes pittoresques ou champêtres de leur temps, mettant sur le devant de la toile les moments importants de la vie quotidienne : fêtes, travaux des champs, estaminets, jeux ou sports régionaux animent de nombreuses scènes de genres, accompagnées des thèmes plus solennels liés à la vie religieuse. 
Cette peinture de l’instant est un reflet enjolivé de la vie des hommes et des femmes de ce temps et la vitalité joyeuse qui émane de nombre de ces tableaux, comme pour les albums photographiques aux couleurs sépia, produit une impression de « bon vieux temps » chez le visiteur du 21e siècle.
C’est cette impression que l’exposition du musée de la Tour abbatiale, tentera de reconstituer tout en repositionnant ces tableaux dans leur contexte historique.

 

V.H.

 

Voyez aussi l'article du 18 juin 2014. Acquisition des Amis du Musée.

P.S.

 

 

 

 

 

Photo (C) RMN-Grand Palais / Stéphane Maréchalle