[COUP DE COEUR]
Ce petit chérubin pleure, seul au fond de notre place Carpeaux !
Il s'agit de l'Amour blessé, réalisé par le sculpteur vers 1873-1874, et offert au musée en 1921 par l'homme politique roumain, et mécène de Jean-Baptiste Carpeaux, Georges Stirbey.
Cette oeuvre conjugue à la fois la tendresse et la finesse dont le grand Carpeaux sait faire preuve dans son oeuvre, avec la folie propre à certains grands génies.
Ainsi le sculpteur aura-t'il forcé pour réaliser cette oeuvre son fils aîné, le petit Charles alors âgé de trois ans, à poser longuement tandisqu'il était lui-même réellement blessé. C'est d'ailleurs la blessure au bras de son fils, ainsi que son affection pour les animaux et les oiseaux, qui inspirèrent à Carpeaux cette représentation angélique de l'Amour blessé.
Le petit être d'une extrême douceur pleure sa colombe, second symbole amoureux, elle-même percée d'une flèche. Nul amour sans blessure ?
Ce mauvais présage rettentira rapidement dans le ménage du sculpteur, qui mourra moins de deux ans après la création de cette oeuvre, âgé de quarante-huit ans, séparé de son épouse et de ses enfants suite à de méchantes rumeurs, et victime d'un cancer de la vessie...
VH

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus