[QUELQUES ANNEES PLUS TÔT : LA DOULEUR DE CARPEAUX]
16 avril 1874 : Carpeaux écrit au docteur Batailhé :
"Je suspends dès ce jour toute espèce de traitements qui jusqu'ici m'ont été contraires, car je m'épuise et n'arrive qu'à des douleurs affreuses qui se portent à la vessie, aux reins, au rectum, au coxis (sic) et à la cuisse droite (espèce de sciatique). De sorte que je ne peux plus marcher. De plus, j'ai des étouffements qui sont le produit, je crois, des doses de liqueur de Fowler. Tout le monde me dit qu'il faut sortir de chez moi et aller dans une maison de santé. Je n'ai de confiance qu'en votre génie. Je vous en prie, ne me laissez pas dans cette déroute morale. Pardon de tant insister ; mais je ne suis plus maître de mes impressions. A vous de cœur. Votre ami qui vous aime et vous attend. " 
 Carpeaux n’avait alors plus qu’un an et demi à vivre, mais aussi à endurer les terribles souffrances que lui provoquaient son cancer de la vessie…

M.G.

 

Aucun texte alternatif disponible.

Musée : Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
N° d'inventaire : P.46.1.440
Auteur(s) : CARPEAUX Jean-Baptiste (auteur ; peintre ; sculpteur)
Titre : Autoportrait dit "Criant de douleur"
Date de création ou d'exécution : 1874
Techniques et matériaux : Huile sur toile
© RMN/ René-Gabriel Ojéda/ Thierry Le Mage

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Musée : Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
N° d'inventaire : P.2011.4.1
Auteur(s) : CARPEAUX Jean-Baptiste (auteur ; peintre ; sculpteur)
Titre : Portrait du Docteur Batailhé, médecin de l'artiste
Techniques et matériaux : Huile sur toile
Acquis en vente publique, avec la participation des Amis du Musée et de Art mécénat entreprise.