[QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE...]
Le musée devient un endroit idéal pour se retrouver ! 
Aussi nous vous attendons nombreux dimanche prochain, 1er octobre, à 15h, pour le concert-lecture "Salut et Fraternité" par Les Monts du Reuil
La dernière création inédite de cette ensemble, avec l'Opéra de Reims, s’inscrit dans le cadre de la commémoration du bicentenaire de la mort d’Etienne-Nicolas Méhul, le tout premier compositeur romantique français, père du fameux "Chant du départ".
Salut et Fraternité est un concert-lecture qui mêle de la musique française de la période 1775-1815, à des lettres écrites ou reçues par des musiciens de l’époque. Trois musiciennes, un chanteur et un comédien associent aux scènes de la vie révolutionnaire ces billets griffonnés, ces hymnes, ces oeuvres religieuses grimées à la hâte en musique républicaine, rendant hommage à cette génération de musiciens secrets, brillants et lettrés comme Méhul, Dalayrac, Grétry, précurseurs oubliés du romantisme.

(Illustration : Scène de concert à la Malmaison au Musée Grévin. Coll. part. De gauche à droite : Jean Georges Wunderlich à la flûte, Joséphine Grassini au chant, Etienne Nicolas Méhul au pianoforte, et le valenciennois Jean-Baptiste Janson au violoncelle. Les violonistes Rodolphe Kreutzer et Pierre Rode, ainsi que la harpiste Hortense de Beauharnais sont hors cadre.)

V.H.

L’image contient peut-être : 4 personnes, intérieur