L’image contient peut-être : 6 personnes

 

L’image contient peut-être : plein air

 

Aucun texte alternatif disponible.

 

[DOUBLE-ENLEVEMENT D'EUROPE]
"L'Enlèvement d'Europe" d'Hendrik Van Balen le Vieux (inv. P.46.1.240), est parti ce matin pour la Maison de l'histoire européenne de Bruxelles, où il sera exposé du 1er octobre au 31 mars 2018.
Dans la mythologie grecque, Europe, princesse phénicienne, rencontre Zeus sur une plage libanaise. Le dieu se métamorphose en taureau blanc afin d'approcher la jeune fille sans l'apeurer, tout en échappant à la jalousie de son épouse Héra. Imprudente, Europe chevauche l'animal, qui l'enlève dans la cité crétoise de Gortyne. C'est là, sous un platane qui dès alors restera vert, qu'elle s'accouple avec Zeus sous sa forme humaine. De leur union naitront Minos, Rhadamanthe et Sarpédon.
La scène est ici représentée par Hendrick van Balen, peintre et décorateur de mobilier anversois, actif durant le premier tiers du XVIIe siècle. Ce peintre, qui se spécialisa dans les scènes mythologiques ou religieuses au décor idyllique, eut notamment pour élèves Gerard Seghers, Antoine Van Dyck et Frans Snyders.
Le mythe d'Europe, qui inspira de nombreux artistes dès l'Antiquité, reste très populaire de nos jours. Ainsi, la princesse Europe est toujours représentée sur les pièces grecques de 2 €uros. 
(c) RMN/ René-Gabriel Ojéda/ Thierry Le Mage

V.H.