Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes

Jean-Luc DUPUIS

 

6° Jean-Antoine WATTEAU - L’Enjôleur

 

Peu de temps après son départ pour Paris en 1702, Watteau fait connaissance du peintre Antoine GILLOT qui l’initie à la peinture style rococo et à la commedia dell arte. Il est sollicité pour des décors, et il peindra notamment les décors de l’hôtel de Nointel : l’artiste y mêlera des personnages mythologiques et des saynètes amoureuses et c’est ainsi qu’on retrouve les 2 panneaux de bois, Le faune et l’enjôleur. Ils illustrent bien des travaux de jeunesse du peintre mais où l’artiste affine son dessin, avec une touche fluide et souple. L’enjôleur, prenant par la main une timide jeune femme pour l’accompagner vers de galants plaisirs constitue bien l’un des premiers jalons de cette peinture « galante » du début du XVIIIe siècle.

faune

enjôleur

 

 

Ces 2 panneaux ont été acquis avec l’aide des AMV en 1999.

 

Jean-luc DUPUIS