49788134_2044526692308208_2124067907209003008_n

49187768_2044526825641528_6655227369055322112_n

49213009_2044526845641526_3354984926989516800_n

 

[COLD-CASE : l’autoportrait supposé de Jacques François Momal – 2/3]
Un examen à la lumière bleue de l’autoportrait supposé de Jacques-François Momal révèle une écriture au bas du tableau : 
« Momal, le 18 juillet 1811, le jour du … jubilé ». 
A quoi peuvent bien correspondre cette date et ce jubilé ? 
Peut-il s’agir de la célébration du premier Prix de Rome obtenu le 16 juillet par son élève Abel de Pujol ? 
Que nenni ! Le 18 juillet 1811 marque en fait les 25 ans de son mariage avec Marie Angélique Hyacinthe Joseph Mac Cartan. Parmi les témoins de l’époux figurait notamment le sculpteur Jean-Baptiste Cadet de Beaupré. Mais cela fait-il de cette huile sur toile un autoportrait ? Pas encore… Suite et fin dans quelques jours ...

Vincent HADOT

Partagé d'après Musée des Beaux-Arts de Valenciennes