sous-marin nazi

 

Le submersible se trouverait à quelque 100 km de l'océan, rapporte La Voix du Nord.

Des images de ce qui semble être un sous-marin allemand reposant par 18 mètres de fond dans l'Escaut près du Lycée éponyme, avaient été prises avec un sonar en 2010 alors que les autorités recherchaient des noyés.

Après avoir revu récemment ces images, les archéologues du Musée de Valenciennes assurent qu'ils peuvent reconnaître le pont du sous-marin.

«Nous cherchions quelque chose de totalement différent, pas un sous-marin, pas un U-boat, personne ne pouvait croire que c'était possible», a déclaré Vincent HADOT. «Nous sommes quasiment certains qu'il s'agit de cela», a-t-il ajouté, soulignant avoir comparé cette épave avec d'autres.

Les sous-marins allemands croisaient le long des côtes de la Manche pendant la Seconde Guerre mondiale, où ils ont coulé plusieurs navires alliés entre Calais et Londres.

Le gouvernement allemand a évoqué auprès de la presse le chiffre d'une dizaine de sous-marins toujours manquants. Mais un responsable de l'ambassade allemande a souligné que si elle était avérée, la découverte d'un tel sous-marin à plus de 100 kilomètres de la mer serait «sensationnelle et inhabituelle». 

Où entreposer ce sous-marin ?

Geneviève Mannarino propose la salle Rubens du Musée.

Vincent HADOT s'y oppose : "Pour le musée,  les plannings d'expo sont bondés pour les années à venir et le projet ne cadre pas avec mes projets.  Désolé ! "

Aux dernières nouvelles, le Musée national de la Marine à Paris, accepterait d'héberger le sous-marin.

Il donnerait en échange au Musée de Valenciennes Théodore GUDINNapoléon III visite le port de Gênes dans le canot impérial.

 

1280px-Napoleon_iii_visit_genoa

 

 P.S.

 

Partagé d'après Jacques Verstraelen