IMG_6385 (1)

20191216_171332

 

 

Une cérémonie amicale et conviviale pour le départ de Vincent Hadot

 

Ce lundi 16 janvier, le comité des Amis du Musée avait organisé une cérémonie à la bibliothèque en l'honneur de Vincent Hadot, le directeur du musée qui a réussi avec brio le seul poste du concours de conservateur national. Début janvier, il va rejoindre à Paris, l'Institut National de Conservateur pour 18 mois de formation et de stages. Notre président Patrick Giard a souligné dans son discours  la jeunesse, le dynamisme, l'enthousiasme, l'empathie et la disponibilité du directeur du musée et du service archéologique de Valenciennes qui est appelé à un bel avenir. Il sera regretté des valenciennois. Au nom du comité et de tous les membres des Amis du Musée, il a offert un beau fusain de Lucien Jonas. "Votre collaboration  a été précieuse et, le succès de mon expérience, je la dois en partie à vous. C'est un bonheur intense et je suis nostalgique à l'avance. Je vous dois ces beaux souvenirs. Ce fut une parenthèse enchantée" a exprimé dans ses remerciements Vincent Hadot.

 

Le directeur du musée a fait des recherches sur le dessin au fusain de Jonas préparatoire au tableau: "Comédie/Tragédie. "L'homme est un soldat du régiment de Soissons qui observe la scène principale de Comédie/Tragédie. Pour l'identifier, Jonas a placé le fanion du régiment de Soissons qui m'est bizarrement familier. Le nom de Soissons fut donné en 1676 à un ancien régiment s'en revenant du Canada, qui s'appelait jadis "régiment de Carignan-Salières" et qui était cantonné en 1665 dans le village de Marsal à la prise duquel il participait en 1665! Si ce n'est pas une coïncidence! Ce fusain concentre trois sujets qui me sont à cœur Valenciennes, Marsal et vous." explique Vincent Hadot. Précisons que Marsal, située en Lorraine, est la ville de Vincent Hadot et de sa famille. Le fusain de Jonas choisi par Patrick Giard et Jean-Luc Dupuis était judicieux. Comme quoi le hasard fait parfois bien le choses!

Jean-Paul PLICHON


 

 

 

 

Chers Amis,

 

Ce message pour vous remercier pour le moment passé hier et pour le superbe cadeau que vous m’avez offert.

Vous connaissez ma curiosité et ne serez pas surpris par le fait que j’ai fait des recherches à son propos.

Jonas

 

Ce fusain porte les légendes SOISSONS COMEDIE TRAGEDIE.

Il s’agit effectivement d’un dessin préparatoire à une fresque peinte par Jonas pour Soissons en 1928.

 

Jonas 2

L’homme est en fait un soldat du régiment de Soissons qui observe la scène principale de comédie/tragédie.

Pour bien l’identifier, ainsi que ses camarades, Jonas a placé le fanion du régiment de Soissons, qui m’est bizarrement familier, et pour cause !

Le nom de Soissons fut donné en 1676 à un ancien régiment s’en revenant du Canada, qui s’appelait jadis « régiment de Carignan-Salières »,
et qui était cantonné en 1665 dans le village de …Marsal… à la prise duquel il participait en 1663 ! ! !

 

Si ça, ce n’est pas une coïncidence !

Ce fusain concentre ainsi trois sujets qui me sont particulièrement : Valenciennes, Marsal…, et vous !

 

Amitiés,

 

Vincent HADOT

Directeur

 

affiche indochine