26 décembre 2019

Hommage à Henri Harpignies qui avait 200 bougies cette année !

  Voici une oeuvre on ne peut plus valenciennoise :Lucien Jonas (1880-1947), né à Anzin, rencontre en 1902 le célèbre peintre valenciennois Harpignies et devient son ami, il réalise son portrait en 1911. C’est un autre artiste de la ville, Eugène Dété (1848-1922), qui traduit l’imposante figure en gravure sur bois de bout.     Le talent de graveur d’Eugène Dété lui permet de rendre sur bois, en noir et blanc, ce qui a fait la gloire d’Harpignies, la vibration de ses paysages ouverts, traversés d’eau et de... [Lire la suite]