Amis du Musée de Valenciennes

22 février 2018

8 astuces pour ne jamais faire la queue au musée

8 astuces pour ne jamais faire la queue au musée

Par  • le 23 mai 2017

1. Achetez votre billet à l’avance

Pressé mais organisé ? Réserver son billet à l’avance sur le site du musée ou d’un revendeur (type FNACFrancebillet ou Ticketmaster) est le meilleur moyen de s’épargner une longue attente. La plupart des musées proposent une entrée prioritaire pour les visiteurs déjà munis de billet. Si, dans certains établissements, il peut y avoir un peu de monde dans la queue dédiée aux détenteurs de coupe-file, notamment en raison des contrôles Vigipirate, pas d’inquiétude, l’attente dépasse rarement quinze minutes !

Lors de l’achat d’une entrée coupe-file, soyez très attentif aux conditions générales de vente : l’annulation et le remboursement ne sont pas toujours possibles. Des informations pratiques sont souvent délivrées : où se présenter, à quelle heure… Ces instructions sont à respecter à la lettre pour ne pas risquer de perdre le bénéfice de votre billet coupe-file.

2. Débusquez les entrées « secrètes »

Les grands musées possèdent parfois plusieurs entrées, certaines étant moins fréquentées que l’entrée principale. Au Louvre, par exemple, il y a souvent moins de monde à l’entrée « Carrousel » (dans la galerie commerçante) qu’à l’entrée « Pyramide ». Ces informations sont en général indiquées sur le site internet et sur les forums de voyageurs. N’oubliez pas de les consulter avant de partir et épatez vos amis en passant pour un fin connaisseur !

Vous bénéficiez de la gratuité ? Vous êtes doublement chanceux, car il y a peut-être une file « express » qui vous est dédiée. Dans certains établissements, les bénéficiaires de la gratuité n’ont pas à passer par la billetterie. Ainsi, au Louvre, les moins de 26 ans se présentent directement à l’entrée des salles, munis d’une carte d’identité.

3. Découvrez la magie du billet couplé

Beaucoup de musées proposent des billets couplés avec d’autres établissements de leur réseau. Ce billet, valable parfois sur plusieurs jours, vous permet de couper la file. Aussi, l’astuce consiste à aller acquérir le billet couplé dans le musée le moins fréquenté pour ensuite visiter le musée le plus fréquenté. Ainsi, si vous souhaitez visiter le Louvre et le musée Delacroix dans la même journée, vous commencerez par le musée Delacroix, où l’attente est faible, puis vous vous rendrez au musée du Louvre, muni de votre coupe-file. Cerise sur le gâteau, ce billet combiné est exactement au même prix que le billet Louvre seul !

À Versailles, on pourra acquérir un passeport journée au domaine de Trianon, avant d’aller visiter le château, s’évitant ainsi les heures d’attente, notamment l’été.

4. Chassez les heures creuses et évitez les périodes d’affluence !

Pour éviter les files d’attente, rien de mieux que de repérer les heures creuses. Avant de programmer votre visite, jetez un coup d’œil au calendrier scolaire : les périodes de vacances et les ponts riment systématiquement avec hausse de la fréquentation. Le mardi, beaucoup de musées étant fermés, les établissements ouverts, comme le musée d’Orsay, ont tendance à être pris d’assaut. Prudence également les premiers dimanches du mois, car la gratuité de la plupart des musées attire le public en nombre.

En revanche, les milieux de semaine, notamment les mercredis et jeudis matin, sont réputés pour être des plages horaires plus calmes. Favorisez également les visites sur l’heure du déjeuner ou après 17h.

Malgré ces bons conseils, personne n’est à l’abri d’une mauvaise surprise ! S’il n’est pas (encore) possible, comme aux États-Unis ou en Inde, de vous faire remplacer dans les files d’attente par un professionnel, deux services en ligne existent néanmoins pour vous faciliter la tâche.

L’application gratuite Affluences délivre en temps réel des informations sur la fréquentation des lieux culturels de la capitale (taux d’occupation, temps d’attente). Plus de 40 lieux sont référencés, parmi lesquels les principaux musées comme le Louvre et Orsay. Bonne nouvelle, l’application fonctionne aussi pour les bibliothèques.

Dans le même esprit, le site internet J’aime attendre propose des estimations de temps d’attente pour de nombreux sites culturels et dispense quelques conseils pour choisir son heure et sa date de visite.

5. Laissez-vous tenter par la nuit au musée

La plupart des établissements culturels proposent des horaires d’ouverture élargis certains jours de la semaine : le mercredi et le vendredi pour le Louvre, le jeudi pour Orsay et les Arts Décoratifs, les jeudi, vendredi et samedi pour le Quai Branly… Le Centre Pompidou est quant à lui ouvert tous les jours d’ouverture jusqu’à 22 h et le palais de Tokyo jusqu’à minuit ! Les nocturnes sont un excellent moment pour visiter les collections dans le calme, car le public y est moins nombreux… Sauf en cas de nocturnes exceptionnelles, avec une programmation thématique, qui peuvent drainer un public important et occasionner de longues files d’attente. Ces événements demeurent cependant assez rares.

Prudence, dans certains musées, les nocturnes ne concernent que les expositions temporaires : les collections permanentes sont alors fermées.

6. Prenez goût aux privilèges

Familier des musées, amateur de visites ? Et pourquoi ne pas sauter le pas et souscrire à une carte d’abonnement, voire devenir « ami du musée » ? Outre le tarif avantageux (en particulier pour les jeunes) et divers privilèges que les cartes et pass annuels offrent, ils donnent parfois droit à des conditions préférentielles pour visiter les musées partenaires : gratuité ou tarif réduit, mais également coupe-file. Certains sont même valables pour des groupements de musées comme la carte coupe-file Paris Musées qui concerne une douzaine de lieux. Les tarifs individuels à l’année sont généralement compris entre 30 et 50 euros.

Les cartes duo permettent de venir avec un invité de son choix et ainsi, d’éviter la queue. Parfait pour les rendez-vous galants…

7. Choisissez la bonne période

Attendre la dernière semaine pour voir une exposition à succès, vouloir visiter le musée du Louvre un week-end de pont, voilà ce qui vous assurera à coup sûr de longues attentes et une visite inconfortable en raison de l’affluence. Pour visiter les expositions les plus médiatisées, il vaut mieux attendre le deuxième mois d’ouverture, car l’affluence des premières semaines est passée et ce n’est pas encore la folie des derniers jours. Le moment idéal… à condition d’être du genre prévoyant !

8. Soyez curieux !

Paris regorge de petits musées charmants, pleins de surprises et de merveilles, et souvent totalement dépourvus de file d’attente. Et si vous alliez explorer les musées secrets de la capitale ?

Partagé d'après 

 

8 astuces pour ne jamais faire la queue au musée

Pressé mais organisé ? Réserver son billet à l'avance sur le site du musée ou d'un revendeur (type FNAC, Francebillet ou Ticketmaster) est le meilleur moyen de s'épargner une longue attente. La plupart des musées proposent une entrée prioritaire pour les visiteurs déjà munis de billet.

https://www.beauxarts.com



 

 

Posté par BLOGAMV à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 février 2018

Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes : L’enterrement de la mère

Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes

Jean-Luc DUPUIS

 

L’enterrement de la mère - Francis BEAUDELOT.

Notre 3ème épisode sera un hommage à Francis Beaudelot, ce grand artiste valenciennois qui nous a quitté récemment.

L’enterrement de la mère est une fresque de grande dimension (142 cm de large et 95 cm de haut) exécutée vers 1983 et acquise avec l’aide des AMV en 2014.

Beaudelot 1

 

 

Rappelons que Francis Beaudelot, né en 1937 est diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux Arts de Paris. Voici son parcours artistique :

-         Peinture à l’huile jusqu’en 1973

-         Fresque depuis 1973

-         Et depuis l’origine et jusqu’à la fin dessin, gravure, sculpture… et tout ce qui passe.

 

Beaudelot 2

 

Jean-Luc DUPUIS

 

 

 

Posté par BLOGAMV à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 février 2018

Rue des Incas

L’image contient peut-être : nuit, arbre et plein air

 

Toulouse, la ville rose.
Valenciennes, la ville bleue ?
Vu à Valenciennes, place verte, rue des Incas.

 

Partagé d'après Marc Goutierre

 

 

Posté par BLOGAMV à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 février 2018

Sortie à Sèvres et Issy-les-Moulineaux (organisée par Marie-Lise Liégeois)

L 2018-SEVRES et ISSY les MOULINEAUX 14 mars-page-001

 

 

Les Amis du Musée en ordre de cotisation ont été avertis par email ou par courrier postal !

Pour imprimer ce document, il suffit de cliquer sur l'imprimante stylisée en bas à gauche de l'article.

Pour devenir membre des Amis du Musée, cliquez sur le lien suivant :

 

Cotisation 2018 - Amis du Musée de Valenciennes

Le document peut être téléchargé au format PDF en cliquant sur lien suivant : amis_du_mus_e_adh_sion_2018 Il...

http://blogamv.canalblog.com



 

Posté par BLOGAMV à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2018

Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes : une Halte de chasse

Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes

Jean-Luc DUPUIS

 

2° Jacob ESSELENS - Une halte de chasse

 

Dans ce second épisode, nous voudrions nous attacher à un tableau peut-être moins connu mais très intéressant car dans une certaine mesure, il est un précurseur des scènes galantes avant Watteau.

Jacob Esselens a essentiellement vécu à Amsterdam, né en 1626 et décédé en 1687. D’abord marchand de tissus, il a beaucoup voyagé, ce qui explique des influences diverses dans sa peinture. Il a surtout peint des paysages italianisants et quelques portraits.

Esselens

 

Dans « La halte de chasse », deux dames et un gentilhomme se reposent à l’ombre des arbres en attendant le retour des chasseurs. Quatre figures au centre du tableau, dont une représentant un homme portant une arquebuse et ensuite un paysage vallonné. La lumière traverse la toile en diagonale depuis l’ombre des sous bois jusqu’au paysage de droite.

Nous admirerons toute la délicatesse, l’élégance et la précision de la peinture des visages de femmes, ainsi que le détail des costumes.

 

Esselens 2

 

Esselens 3

Esselens 4

 

On trouvera cette toile dans les collections permanentes, en salle du XVIIème siècle.

 

 

 

Posté par BLOGAMV à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 février 2018

Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes : introduction

Mécénat artistique des Amis du Musée de Valenciennes

Jean-Luc DUPUIS

 1° INTRODUCTION

 

Depuis la création de notre association, les amis du musée de Valenciennes ont largement contribué à l’enrichissement des   collections du musée, par l’acquisition ou la restauration de diverses œuvres.

Dans cette nouvelle rubrique, nous voudrions rappeler en plusieurs épisodes certaines de ces actions de mécénat artistique des AMV qui ont contribué au rayonnement du musée.

Dans chaque épisode, nous présenterons une œuvre, son auteur, ses principales caractéristiques. Pas d’ordre particulier dans les différents épisodes, nous alternerons les genres, peintures, sculptures, … les siècles, …

 

En guise d’introduction, nous voudrions vous faire partager deux œuvres de Carpeaux: une terre cuite et une huile sur toile: Carpeaux reste le plus célèbre des artistes valenciennois, celui dont nous sommes le plus fiers.

Voici « Frère et sœur », (Deux orphelins du siège de Paris) œuvre acquise en 2008 :

 

Carpeaux 1

Carpeaux 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Voici ensuite le portrait du Docteur Batailhé, œuvre acquise avec les AMV en 2011 :

  

Carpeaux 3

 

Vous trouverez sans peine ces 2 chefs d’œuvre, un peu moins connus mais non moins émouvants et attachants dans la salle Carpeaux.

 

Jean-Luc DUPUIS

 

Posté par BLOGAMV à 00:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2018

H du siège

Jean-Paul  PLICHON organise pour les Amis du Musée une visite guidée par Adeline Delobel de l'exposition du sculpteur Julien Leforge ainsi que la visite de l'Atelier d'Anna Buno, artiste en résidence  "Coup de Pouce" du début janvier jusqu'à la fin du mois de Mars. La participation est de 3€ par personne. Pour s'inscrire, contacter Jean-Paul par mail : jp.plichon@sfr.fr

 L'horaire: le mercredi 21 février de 14 h 30 à 15 h 30-16 h.

Adresse

Galerie L'H du Siège
15, rue de l'Hôpital de Siège
59300 Valenciennes

 

Bienvenue à L'H du Siège / exposition Julien Laforge

"D'un voyage à l'autre, d'une terre à l'autre, des ces quelques kilomètres qui le séparent actuellement de son lieu de vie, du nord à l'ouest de la France, Julien Laforge affûte ses outils et avance pas après pas, interrogeant l'évolution formelle des métabolismes de la matière, dont il explore les possibles.

http://www.hdusiege.org

 

 

Les pensionnaires de l'Atelier Relais Bethsaïde de Valenciennes ont rencontré Anna Buno dans son atelier pour se familiariser avec sa pratique..

 

 L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieur

 

Un autre groupe de l'équipe Saint Vincent de Valenciennes des quartiers de St Waast et du faubourg de Cambrai a découvert les sculptures de Julien Laforgeà la H Du Siege Galerie autour de l'apprentissage du français...un bel échange !

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout

Posté par BLOGAMV à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 février 2018

L'Amour blessé et l'Amour moqueur

• Il était une fois •

Vous connaissez tous la splendide sculpture de Carpeaux, "L’Amour blessé", représentant, Charles, fils aîné de Carpeaux, en angelot blessé suite à une luxation du bras… 

Mais connaissez-vous son double … ? Appelé "L’Amour moqueur", cette terre cuite est une oeuvre inachevée du grand artiste qui, trop malade pour continuer laissa, cette splendeur à l’état d’esquisse. La terre sécha, les bras de l’enfant finirent par se détacher, mais grâce aux enfants de Carpeaux, elle resta malgré tout dans les annales !

V.H.

 

 

Posté par BLOGAMV à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2018

La Tapisserie du Tournoi

Gentes dames et preux chevaliers, la Tapisserie du Tournoi a besoin de vous !

La Ville de Valenciennes et le Musée des Beaux Arts de Valenciennes ont décidé de restaurer leur chef-d’oeuvre. Souvenez-vous, nous avions retracé son histoire dans notre feuilleton d’automne !

Légère rétrospective pour se remettre à jour !

Tissée à la fin du XVème siècle, cette tenture représente une scène typique de tournoi. Conservée en réserves depuis 20 ans et fragilisée par une histoire matérielle complexe, elle a aujourd’hui besoin d’une restauration importante !

Mais avant de revenir à Valenciennes, la Tapisserie du Tournoi fera un léger détour en 2019, direction New-York pour une exposition au Metropolitan Museum !

Alors si comme nos amis du Metropolitan Museum, de l’Association des amis du Musée de Valenciennes, et de la Fondation du Patrimoine, vous souhaitez devenir donateur de ce beau projet, allez jeter un œil de ce côté-ci .

V.H.

 https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/tapisserie-du-tournoi

 

 

Tapisserie Du Tournoi

Une occasion rare d'être mécène au côté du Métropolitan Museum de New-York pour aider à la restauration d'un chef-d'oeuvre conservée au

https://www.fondation-patrimoine.org

 

13 février 2018

L'histoire de l'Art pour les nuls

Aucun texte alternatif disponible.

• Dans les coulisses • 

Et s’il y avait UN livre pour s’initier à l’histoire de l’art, quel serait-il? 
En ce qui nous concerne, on pencherait pour : L’histoire de l’art pour les nuls ! 
Amateurs et amatrices, rendez-vous en librairie, Messieurs Breton, Cachau et Williatte vous disent tout.

V.H.

 

 

Posté par BLOGAMV à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,