Voyage en Bretagne du 25 au 30 Septembre 2016


Jour1 : Départ en bus de Valenciennes vers Tourcoing.


A 11h15 le TGV Ouigo nous achemine vers Rennes sans stress ni fatigue. Logistique impeccable, horaires millimétrés, ravitaillement assuré.
Le temps libre jusqu’au repas du soir nous permet d’avoir un aperçu de la vieille ville mais aussi de visiter le parc du Thabor, poumon vert de Rennes à cinq minutes du centre, espace remarquable de dix hectares qui nous offre un jardin paysager à la française, un jardin botanique, une volière très animée. Le parc est certes une entité végétale mais aussi un réel lieu de vie siège de diversité et d’animations.
Moment de « team building » le repas du soir nous offre un sympathique moment de convivialité et de lien, fêtant l’anniversaire de B..,l’équipe se soude.

Photo du groupe :

 

P1070142

 

Jour 2 : Visite de Rennes (guidée)

Les incendies ont marqué la ville de Rennes. Celui de 1720 n’a laissé qu’un centre ville limité mais riche de maisons à pans de bois (Tikoz notamment).
Nous arrivons devant le Palais de Justice (ex-Hôtel du Parlement) encore imprégnés des images du feu dévorant l’édifice en 1994. Quel soulagement d’apprécier sa complète restauration et ses salles richement décorées.
Contrastes de la cathédrale Saint Pierre (15 ème) qui nous offre derrière la façade austère en granit son retable flamand doré ainsi que sa coupole inspirée du Panthéon.

Photo de B. Blary 1200-104 (hermines)

P1200104


Le musée des Beaux-Arts balaie des siècles de peinture ( Van Heemskerk, Rubens,Jordaens, Sysley, Corot). Mais la pièce maîtresse demeure « Le nouveau-né » de Georges Latour (17èmè) attribué à l’artiste seulement en 1915.
La salle consacrée au 19ème nous emmène déjà à Pont-Aven (Gauguin, Sérusier,Bernard). Œuvres du 20ème ( Picasso, Soulages, Geneviève Asse et son travail des bleus).
Nous faisons ensuite la connaissance de Yann notre « super » chauffeur breton qui nous accompagnera avec compétence et bienveillance dans notre périple. Nous posons nos bagages pour quatre jours à Fouesnant à l’hôtel Le Roudou .

 

Jour 3 : Pont-Aven


Oui ! Au détour d’un virage nous apercevons la mer, puis le Bois d’Amour.
Monsieur Lebreton ( ça ne s’invente pas !) , le président des Amis du Musée de Pont-Aven nous accueille chaleureusement dans les nouveaux locaux réouverts cette année et complètement reconfigurés. L’association, dynamique, a déjà offert de nombreuses œuvres au musée( dernièrement une zincographie de Gauguin).
La visite guidée du musée laisse gambader notre imaginaire dans cette campagne bretonne intacte animée de scènes de la vie quotidienne qui ont inspiré des artistes à la vie un peu marginale à l’origine du Symbolisme (Bernard, Gauguin, Sérusier, Denis)

Photo de B.Blary 1200-795 (Les cochons)

P1200795 (2)


Une visite guidée dans le village nous permet de suivre les pas de ces derniers : pensions de Marie-Jeanne Gloannec et Julia Guillou, au fil de l’eau les moulins « Pont-Aven : 14 moulins, 15 maisons ».
Le village, port de commerce, a toujours cultivé une tradition d’accueil : les marins attendant la marée aimaient bien y boire un verre eh bien nous aussi !...Apéritif convivial offert par les Amis du Musée de Pont-Aven.
Le vent est bon, à marée montante nous embarquons pour une promenade dans l’aber puis en mer. Nous accostons à Kerduc. Nous sommes affamés (l’air du large !!). Dégustation d’huîtres et de crêpes chez un ostréiculteur…. en terrasse, bénéficiant d’une belle lumière et d’une vue imprenable.
Que de bons moments si bien orchestrés !
Ce n’est pas fini, notre super Yann nous récupère un peu appesantis par le festin. Nous nous réveillons à Concarneau pour visiter le musée de la Pêche où nous prenons conscience des conditions de vie spartiates des pêcheurs et de leur famille, des compétences locales des artisans, plutôt pointues.
Sur les remparts de Concarneau : vues lointaines, vastes horizons !
Apothéose : dîner au homard à l’Amiral près du port.

 

Jour 4 : Quimper, ville située au confluent du Steir et de l’Odet


Agréable façon de balayer trois mille ans d’histoire dans ce Musée Départemental Breton bien agencé, accessible à tous, il nous propose trois thèmes : archéologie et arts anciens, statuaire religieuse, costumes régionaux ( du 18èmejusque Pascal Jaouen).
Et tous ces noms typiquement bretons qui interpellent nos oreilles : glasiks, kersanton, saint Trémeur, Tugdual……
Après un repas crêpes dans une krampouzerie un guide nous fait découvrir Quimper et son centre piétonnier important ( jolies maisons à pans de bois et encorbellement). Courte promenade dans le jardin de la Retraite joliment fleuri et arboré.
Le Musée des Beaux-arts de Quimper nous ouvre ses portes. Le guide nous commente l’exposition temporaire consacrée à l’autoportrait : il est parfois difficile de se révéler face à un miroir !
Quelle surprise d’y retrouver un valenciennois, Carpeaux, malheureusement dans la souffrance.
Retour au Roudou : gastronomie toujours ! Un régal de langoustines.

 

Jour 5 : Quimper


Nous voilà repartis de bon matin à Quimper, Gusti Hervé, longtemps responsable de la sauvegarde du patrimoine religieux breton, nous y rejoint.
Nous découvrons la cathédrale Saint-Corentin. Sa construction débutée au 13ème siècle finit au 19ème pour les flèches. De style gothique flamboyant elle se compose de granit et kersanton. L’intérieur nous surprend par sa blancheur ( chaulage récent) et son chœur dévié qui pose question. Remarquable collection de vitraux du 15ème siècle. Superbe mobilier liturgique de Manoli.
Repas à La Croisette. Paroles d’un convive (il se reconnaîtra) : « les huîtres étaient jeunes et nerveuses. Elles respiraient la fraîcheur et l’envie d’être englouties ».
L’après-midi sera consacré à la visite d’enclos paroissiaux, typiquement bretons. Visites confidentielles ( Gusti nous ouvre les portes).
Enclos paroissial de Perguet : son église, véritable cathédrale de campagne recèle des vitraux de Ki Men Joong qui nous enchantent.
Chapelle de Kerdevot et son magnifique retable flamand du 15ème siècle.
Chapelle de Ti Mamm Doué, un peu hétéroclite, riche de vitraux de Dilasser.
Au Roudou, en soirée, Gusti nous projette des montages exceptionnels montrant des enclos paroissiaux,des retables et des troménies.

Photo B Blary P1210-850 (Enclos paroissial de Perguet)

P1210850

 

Jour 6 : Locronan


Voilà déjà le dernier jour. Super Yann charge nos valises. Un dernier enclos paroissial pour la route : Guengat.
Emotion prenante dès l’entrée dans cet édifice roman. Gusti nous commente l’exceptionnelle beauté de la maîtresse-vitre du 16ème siècle, d’une vierge à l’enfant, des sablières.
Arrivés à Locronan, ville autrefois prospère grâce au commerce de la toile, nous visitons l’église qui renferme le tombeau de saint Ronan (en kersanton).
Promenade dans les rues parmi de jolies demeures en granit.
Gusti nous amène jusqu’à la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle. Précieux vitraux d’Alfred Manessier.
Au cours de notre périple les Amis du Musée de Valenciennes ont pu approfondir leurs connaissances sur l’art du vitrail, en renaissance depuis le 19ème siècle.
Excellent repas au Prieuré.

Les meilleures choses ont une fin. Adieux à Yann. Retour à Valenciennes vers 23 heures.
Un grand merci à Marie-Hélène et Jean-Bernard, Béatrice et Alain qui se sont tant investis pour nous faire apprécier la Bretagne dans sa particularité, sa richesse paysagère, religieuse, culturelle et…..gastronomique.

Joëlle HIOLLE