50914599_2089523651085559_4544312897974566912_n

50631263_2089523661085558_8406720680246116352_n

50558677_2089523657752225_3211871604459962368_n

50706061_2089523751085549_3147080236093407232_n

50917550_2089523734418884_7532032461358759936_n

 

Le futur Jardin des Prix de Rome va sortir de terre sur la friche de l’ancienne piscine. Les travaux commencent dès le mois prochain, avec un sacré challenge, notamment pour les services municipaux, car il est extrêmement rare d’avoir la chance de pouvoir concevoir, dessiner et aménager un parc d’une telle ampleur : 16 000m² de terrain, 4000m² d’arbustes couvre-sols, 30 arbustes de grande taille, 70 arbres (quoi de plus naturel pour une ville qui a gagné le Prix de l’Arbre), plusieurs dizaines de reproduction d’œuvres d’art, comme un musée-jardin, en hommage à nos 40 Prix de Rome, le tout pour 1 million d’euros. Ce nouvel et futur bel écrin vert vient s’ajouter au jardin des Floralies (et son jardin des 5 sens) et au parc Plumecocq (où une nouvelle aire de jeux pour les enfants sera aussi installée). Sans oublier les autres projets verts, dont le square dédié à l’artiste Beaudelot.

Laurent DEGALLAIX

Partagé d'après Laurent Degallaix