55529811_2414598568550384_4802390357440462848_n

 

De gauche à droite Chirico, Magritte et Delvaux
Chirico "Mobilier dans la vallée"(1928) Magritte "Le discours de la méthode"(1965) Delvaux"L'Ermitage"(1973)

 

53852501_2414598625217045_8005438428332163072_n

 

Chirico ; autoportrait (1949)

54522055_2414598675217040_8491233116801728512_n

 

Chirico : "Cheval et zébre" (1948)

 

 

 

54524357_2414598758550365_8754956151864426496_n

 

 

Chirico : "L'incertitude du poète (1913)

55538075_2414598828550358_7648864393672785920_n

 

 

Chirico :"Nature morte dans un paysage champêtre (1943)

55744448_2414598911883683_2229470729684910080_n

 

Delvaux : "L'âge de fer" (1951)

55576818_2414598958550345_2955374512570368000_n

 

Chirico : "Les remords d'Oreste" (1969)

54729496_2414599001883674_220994329580142592_n

Jane Graverol ; "Le salut du démiurge" (1940)

 

 

Très belle exposition à Mons de Giorgio De Chirico "aux origines du surréalisme belge" en correspondance avec Delvaux, Magritte, Jane Graverol, marqués par son œuvre. Monde onirique, poétique qui frappa André Breton et les surréalistes français (avant leur rejet ...). Une vidéo intéressante nous fait découvrir l'humour de Chirico et ses jugements sur la peinture moderne.

Bernard GILLIOT

Partagé d'après Bernard Gilliot