[BONNE FETE JULES]
En ce jour de la saint Jules, intéressons-nous à un valenciennois célèbre : Jules Delsart.

Né à Jolimetz en 1844, Jules Delsart est violoncelliste et professeur de musique. Il est surtout connu pour son arrangement pour violoncelle et piano de la "Sonate pour violon en A majeur" de César Franck. Des musicologues le décrivent comme «un des meilleurs violoncellistes français de l'époque". Il fut également propriétaire d'un Stradivarius 'Archinto' de 1689.

Delsart a commencé ses études à l'Académie de Musique de Valenciennes avant d'intégrer le Conservatoire de Paris, où il a remporté un premier prix en violoncelle en 1866. Son professeur principal était Auguste Franchomme, à qui il succède en 1884, et jusqu'à la fin de sa vie. Parmi ses étudiants se sont distingués Paul Bazelaire, Horace Britt, Marcel Casadesus,...

Après l'obtention de son diplôme au Conservatoire de Paris, Delsart a entrepris plusieurs tournées réussies en Europe. Il a fait notamment de nombreuses apparitions à Londres. En 1892, à La Trompette, accompagné de Louis Breitner, il créait "Chant saphique, op. 91", une pièce pour violoncelle et piano de Camille Saint-Saëns, qui lui était dédiée. D'autres travaux furent dédiés à Delsart comme la "Nocturne" de David Popper, la "Sonate pour violoncelle" de Léon Boëllmann et le "On the Lake" de Benjamin Godard.

Delsart était également actif en tant que musicien de chambre. À partir de 1875, il était le violoncelliste du Quatuor Marsick, l'un des meilleurs et des plus célèbres quatuors à cordes de l'époque à Paris.

En plus du violoncelle, Delsart a parfois joué sur viole de gambe qu'il a commencé à étudier en 1887. Son intérêt pour cet instrument l'a amené à co-fonder la Société des Instruments Anciens en 1889. Le SIA a joué avec succès dans toute l'Europe pendant une dizaine d'années, bien que Delsart n'en ait été qu'un simple membre au cours des premières années.

Delsart meurt à Paris en 1900, âgé de 55 ans, et a été enterré au cimetière du Père Lachaise. Au cours de sa vie, des portraits de lui ont été peints par Jean-André Rixens et Julien Decle ; les deux peintures se trouvent au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, ville dans laquelle une rue fut baptisée à son nom...

M.G.

L’image contient peut-être : 1 personne

Musée : Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
N° d'inventaire : P.46.1.365
Auteur(s) : RIXENS Jean André (auteur ; peintre)
Titre : Portrait de Jules Delsart
© RMN/ René-Gabriel Ojéda

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Musée : Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
N° d'inventaire : 2013.0.32
Auteur(s) : DECLE Julien Benoit (auteur ; peintre)
SAIN Edouard Alexandre (d'après ; peintre)
Titre : Portrait de Jules Delsart
© RMN/ René-Gabriel Ojéda

 

 

L’image contient peut-être : plein air

 

Musée : Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
N° d'inventaire : D.58.122
Auteur(s) : CHIGOT Alphonse (auteur ; Dessinateur)
Titre : Portrait charge de Jules Delsart

 

 

 


 

 

Un parcours muséal à l'air libre devant l'hôtel de ville, place d'Armes

 

 

Jusqu'au 30 avril le musée des Beaux Arts de Valenciennes propose une expo à l'air libre avec des reproductions d’œuvres qui dorment dans ses réserves, la plupart d'artistes Valenciennois ou qui racontent la ville.

 

Le musée des Beaux Arts de Valenciennes a sorti des petits trésors de ses réserves où dorment près de 15 000 oeuvres contre seulement 400 exposées. Des oeuvres la plupart du temps "cachées" pour des raisons de place ou de fragilité.

 

Par Rafaela Biry-VicenteFrance Bleu NordJeudi 20 avril 2017 à 17:25