Gabriele Münter dans le jardin, en costume bavarois. Photo de Vassily Kandinsky. (Gabriele Münter und Johannes Eichner Stiftung, Munich)

 

 

Kandinsky en train de bêcher dans le jardin. Photo de Gabriele Münter. (Gabriele Münter und Johannes Eichner Stiftung, Munich)

 

«Le Jardin à Murnau», Vassily Kandinsky, 1910.  (Städtische Galerie im Lenbachhaus und Kunstbau, Munich)

 

La vue depuis la fenêtre fascinait Gabriele Münter. (Raphael Staehli) © Raphael Staehli, © Raphael Staehli

 

La cabane du jardin. (Raphael Staehli) © Raphael Staehli, © Raphael Staehli

 

 

L'escalier avec des cavaliers cosaques, peints par Kandinsky. (Raphael Staehli) © Raphael Staehli, © Raphael Staehli

 

La maison se trouve en face de l'église et du château de Murnau. (Raphael Staehli) © Raphael Staehli, © Raphael Staehli

 

 

Vassily Kandinsky et Gabriele Münter, le jardin de l'abstraction

Le toit mansardé ressemble à un champignon qui aurait poussé entre deux chênes. Les yeux bleus des volets scintillent. Encore quelques pas depuis le chemin de fer et le bas de la façade, jaune, apparaît. Le tableau est complet. La maison a l'odeur des rosiers grimpants, rafraîchis par un récent orage.

https://www.letemps.ch

 

 

 

 

Arte  a diffusé dimanche 12 novembre un documentaire:"La femme est l'avenir de l'art" dans lequel est mis en évidence le couple Gabriele Munter et Kandinski et notamment la personnalité de Gabriele Munter. Ce programme est accessible par replay jusqu'au 19 novembre. Lors de notre cycle de conférences 2018-2019 , nous prévoyons une conférence de Mariem Fredj sur ce couple d'artistes.

 

Jean-Paul Plichon

 

 

 

 


 

 

L’image contient peut-être : texte